Objectif une vidéo par mois !

C’est bien beau de faire de la création, d’enregistrer des morceaux, d’imaginer des nouvelles façons de produire de la musique, de préparer et de chercher des dates de concert… (C’est surtout très chouette).

Pour que ça ait du sens encore faut-il qu’il y ait des personnes pour en voir le résultat ! Et que ces personnes soient les plus nombreuses possible !

D’où le plan stratégique de sortir au minimum une vidéo de promotion par mois grâce au travail et aux idées de Gauthier Darscotte qui a déjà préparé le contenu des trois premières vidéos !

La première est en ligne depuis ce jeudi 22 septembre et vise à faire connaître notre label, si vous étiez à la soirée il se peut fort qu’on vous y voit.

Voici le lien pour que vous puissiez la partager dans vos réseaux.

 

La deuxième vidéo, sur le premier extrait de l’EP, sortira la première semaine d’octobre, pensez à vous ajouter sur la page Facebook de LARACINE si vous voulez être averti en temps réel :-).

 

Enregistrements de l’EP et Mixage/Mastering.

La deuxième partie  du mois d’août a été consacrée à l’enregistrement de l’EP « du son et du sens ».

Sur les conseils de David Robert, notre percussionniste/soutien artistique/technicien studio polyvalent, nous avons fait l’acquisition de matériel de home studio pour la pré-production de l’EP et des défis à venir. Un investissement déjà bien rentabilisé vu qu’il nous a coûté moitié moins cher que plusieurs jours de location de studio et nous a permis d’organiser l’agenda des enregistrements à notre seule convenance. Quel luxe ! L’outil est professionnel et nécessitera encore plusieurs journées de prises en mains pour être utilisé au maximum de son potentiel. Vous en entendrez bientôt le résultat à la sortie de l’EP dans quelques semaine à l’Aquilone (28 octobre!)!

On a hâte !

FullSizeRender3

Résidence de création

En cette fin d’été trop rapidement automnale, nous avons mis du soleil dans la salle de répétition et organisé 4 journées de création très intenses dans le but de mettre à jour le concert et les morceaux qui le composent. Plusieurs anciens morceaux ont été remplacés par des nouveaux, les pièces de l’EP se sont ajoutées à la « set-list » du spectacle et les anciens morceaux qui étaient les plus porteurs de sens ont été transformés de façon magistrale !

Le travail de l’EP nous a amené à définir un son qui nous ressemble, une énergie qui nous est propre et qui amène le concert dans une dimension beaucoup plus riche que la précédente. On y retrouve notamment des mélodies « néo traditionnelles » plus affirmées et cohérentes, des passages musicaux tantôt endiablés tantôt très intimes. Avec toujours un engagement dans les instruments qui ne laissera personne indifférent. On a sérieusement évolué et on est impatient de vous présenter ça au lancement de l’EP le 28 octobre prochain !

Cette résidence nous aussi permis de concrétiser le travail avec un nouveau venu dans LARACINE, le violoniste Lorcan Fahy qui a pris la place de Luc, qui s’en va vers d’autres obligations.

On est enchanté de cette nouvelle collaboration très prolifique, pleine d’énergie et d’interventions pertinentes quant à la direction musicale du groupe.

étiquette bleu royal

mysterieux design 

Partenariat avec Cycle en Terre et « tournée des villages »

En cherchant à mettre du sens dans les actions et à tester l’insertion du projet dans une démarche écologique de façon concrète, deux projets ont vu le jour.

Le premier consiste à répondre aux transformations du secteur de la consommation de musique (fin du compact disc, écoute en ligne,…) et à dépasser le simple support de musique en y ajoutant un sachet de graines à semer. En gros, fusionner sur un objet la « culture » dans sa dimension potagère et la « culture » dans sa dimension artistique.

Un partenaire nous a rejoint dans l’aventure, le semencier wallon « Cycle en Terre » qui propose tout un catalogue de graines biologique dont le but est de promouvoir une agriculture durable et innovante. Leur site est très chouette et très complet, pensez à y faire un tour un de ces 4.

Ce support a cela d’intéressant qu’il peut en plus être vendu aux caisses des magasins biologiques, des librairies,… Si en plus ça peut rentabiliser l’investissement ! Que demander de plus.

Le deuxième projet démarre de l’envie de dépasser la simple tournée de concerts habituels en allant jouer dans les salles communautaires de villages, en partenariat avec les acteurs culturels du coin et en invitant les associations locales, les entrepreneurs et les habitants de la région aux concerts.

Cette soirée de concert serait ponctuée de petites interventions/animations pour donner au public l’occasion de se rencontrer et d’échanger quelques mots, de rendre possible la rencontre entre habitants d’une même région à travers une soirée de musique.

Si vous connaissez des lieux ou des personnes qui seraient motivées par ce projet (maison de jeunes, centres culturels, associations…) vous pouvez leur transmettre le dossier en pièce jointe.

 

Le premier label de musique écologique ?

En juillet, une bonne partie d’entre vous est venue à la soirée de présentation de LACIME PRODUCTION et nous avons pu échanger sur les actions passées, en cours et à venir de notre label.

Cette soirée a été principalement articulée autour du sens que nous mettons dans notre pratique, pour qu’à travers la musique soit portées des valeurs qui dépassent la fonction divertissante du groupe.

Nous avons partagé un verre de bienvenue, une présentation, des discussions et un concert des nouveaux morceaux de l’EP. C’était cool !!! (Voir article « vers l’avenir » en pièce jointe)

Nous avons notamment réfléchi et débattu sur le mot « écologie » qui peut être compris de plusieurs façons et dont la première définition est cohérente par rapport au projet. Voici cette définition : « Science qui étudie  les rapports des êtres vivants entre eux et avec leur environnement ».

Cette définition colle curieusement aux textes et aux sujets traités dans nos morceaux !

Y verrions-nous une définition, une sorte de direction, un pré-requis pour encadrer les actions du label ? Pas encore… À l’heure actuelle le mot « écologie », comme tant d’autres d’ailleurs, est malaxé, bafoué, déformé par nombres d’entreprises et d’acteurs. De plus, il est généralement compris dans le sens de « tout ce qui  trait à l’environnement ». La question est de savoir si nous sommes prêts à porter ce mot dans toutes ses définitions et responsabilités ou si nous préférons trouver un mot différent qui engloberait encore mieux une direction porteuse de sens pour nous.

« Faire de la musique, créer un projet, coordonner les actions, répéter, jouer, promotionner…  Cela demande beaucoup d’investissements et d’énergies en continu, nombre d’artistes et de groupes abandonnent d’épuisement.

Un moyen d’éviter cet épuisement est de retirer suffisamment de contreparties de cet engagement hors du commun. Cela peut être sous forme de rémunérations (mais ça il n’y en  a pas tout le temps…) mais aussi et essentiellement en travaillant pour « quelque chose » qui nous dépasse, des valeurs, une vision du monde… ».

Vos réflexions sont bienvenues :-).

img_1627.jpgVoici venu le temps d’écrire le premier article de ce blog qui sera alimenté au fur et à mesure des actions. Et des actions il y en a déjà eu beaucoup (mais alors là vraiment beaucoup depuis nos dernières nouvelles), alors je vais être plus assidu à vous tenir au courant. Suivront derrière ce petit article d’introduction plusieurs autres plus spécifiques sur ce qu’on a mis en place depuis la rentrée 🙂